Catégories
Défis Écriture

Trois leçons que j’aimerais que mes enfants apprennent de moi

Lettre à Guilhem et Armel

Le rôle d’un père, c’est souvent de fixer un cadre et ce n’est pas toujours évident. On se retrouve vite à mettre des limites et vous avez peut-être parfois l’impression que cela vous empêche de faire ce que vous voulez. Pourtant, il y a au moins trois choses que je voudrais vous transmettre, en vous les disant, mais surtout par mes actes. Je sais que ces derniers ont pu vous dérouter ces dernières années, mais pourtant, ils sont quelque part liés à ce que je vais vous dire maintenant.

Rien n’est impossible

La première des choses, c’est celle-là : ne vous interdisez rien. Chaque fois que quelqu’un vous dira que ce n’est pas possible, que ce n’est pas pour vous, demandez-vous comment vous allez lui prouver qu’il a tort. Chaque fois que vous penserez que vous n’y arriverez pas, interrogez-vous sur la façon de surmonter les obstacles.

Je vais vous donner quelques exemples. :
J’étais fils d’ouvriers agricoles. Mes parents n’avaient pas beaucoup de moyens. Ils avaient arrêté l’école à douze ou quatorze ans. Mon frère avait choisi une filière professionnelle à quinze ans. Et pourtant, j’ai eu un bac avec mention et j’ai intégré des classes préparatoires aux grandes écoles, et j’ai eu une maîtrise. Parce que je l’ai voulu.
Je n’ai pas pris de cours de musique. Et pourtant, j’ai monté un groupe avec Jean et Didier. On a enregistré un album, eu des éloges dans Télérama et joué sur de très belles scènes.
Partir faire un tour d’Europe en train avec un groupe de dix personnes pour jouer dans les rues semblait impossible, et pourtant, on a réussi à le faire avec le Train Fatal et cela a été un expérience extrêmement enrichissante même si cela a laissé des traces.

Le point commun à tout ça, vous le connaissez. On en a déjà parlé de vive voix. « De l’audace, toujours de l’audace ! » C’est la leçon de Pierre. Retenez-là et appliquez-la à vous même tout au long de votre vie. Osez. Ne renoncez jamais et rendez vos rêves possibles !

On apprend toute sa vie

La deuxième chose, c’est que quand on ose, on vit des choses plus intenses, on rencontre des gens intéressants et on a toujours beaucoup de choses à apprendre.

Je pourrais parler encore une fois de la musique, des instruments dont j’ai appris à jouer tout seul et de ceux que j’espère découvrir bientôt. Je vais prendre d’autres exemples :
Vous savez comme je me suis formé aux logiciels de graphisme ou de vidéos. Il y a toujours des moyens d’acquérir des connaissances et des savoir-faire. Pour cela, ça a été en ligne et puis mes contacts avec l’équipe des formateurs Adobe. Vous avez vu les opportunités que cela m’a procurées. Là encore, parce que j’ai voulu apprendre et que j’ai osé, j’ai pu vivre de belles expériences enrichissantes, aller à Londres et nouer des relations avec des tas de personnes auprès de qui je continue d’apprendre.

Mais apprendre, ce n’est pas seulement ça. C’est aussi apprendre sur soi-même. Et c’est en vivant, en expérimentant, en se trompant, en faisant des choix qu’on apprend. J’ai fait des choix difficiles ces dernières années. Vous avez dû vous y adapter et y faire face.
Venir au Maroc en était un, et pas des moindres. C’était aussi l’occasion de vous confronter à autre chose pour que justement vous en tiriez des leçons. Vous n’êtes plus les mêmes parce que vous avez vécu ça.
Me séparer de votre maman était un autre choix capital. Et même si aujourd’hui, rien ne s’est passé comme je l’espérais après cela, j’essaie d’en tirer des leçons. J’ai sans doute commis des erreurs, fait des choix qui en apparence n’ont mené à rien. Je sais que vous en avez souffert, mais dans ce genre de situation, il ne faut pas regretter. Il faut assumer et tirer des enseignements de tout ça.

Là encore, je vous ai déjà dit cette phrase de Nelson Mandela : « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. ». Alors, essayez de gagner le plus souvent possible, mais surtout apprenez toute votre vie, pour pouvoir gagner ensuite.

Créer c’est être vivant

La dernière chose, qui me paraît essentielle, c’est d’utiliser votre vie pour faire des choses, pour créer, pour exprimer des choses. Tout le monde a des choses à dire, mais je sais que vous avez en vous beaucoup de talents et de capacités. Croyez en eux. Faites vous confiance et mettez toute votre énergie pour être en projet.

Les moyens sont nombreux : le dessin, la musique, le théâtre, la peinture, l’écriture, la vidéo, la programmation… Peu importe les supports. Le plus important, c’est que vous arriviez à vous exprimer, à faire sortir toute la créativité qui est en vous et que vous soyez fiers de vos réalisations.
Que vous en fassiez ou non votre métier, ne perdez pas ça de vue. Vous verrez, ça fait du bien à l’âme dans les moments difficiles et c’est source de joie quand la réussite est au bout.

Vous savez que je crois en vous et que je vous fais confiance, alors soyez audacieux, apprenez, créez et devenez les meilleures personnes possibles. Mon exemple est loin d’être parfait, mais je suis sûr que vous saurez en tirer le meilleur et corriger ce qui doit l’être pour faire mieux que moi.

Laisser un commentaire